De tout et de rien.
Ballade à durée indéterminée, à l' itinéraire incertain .

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

La carte des lieux visités





«  Juillet 2020  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 



Rubriques

ALLEMAGNE
AUTRICHE
BELGIQUE
BIELORUSSIE
BIRMANIE
BOSNIE
BULGARIE
CAMBODGE
CHINE
COREE DU SUD
CROATIE
DANEMARK 2008
danemark 2009
Detente
ESPAGNE
ESTONIE
FINLANDE
HOLLANDE
HONGRIE
INDONESIE
JAPON
LAOS
LETONIE
LITUANIE
MALAISIE
MAROC
MONGOLIE
NORVEGE
POLOGNE
REPUBLIQUE TCHEQUE
RUSSIE
SLOVAQUIE
SLOVENIE
Suede
THAILANDE
TURQUIE
UKRAINE
VIETNAM

Menu

Dessine moi une 4 L
Oogolo
Michelin _Itineraires et cartes
Ryan Air
Sky Europe
Guide du routard
Lonely Planet
TDM en stop
TDM
Couchsurfing
Hostel World
Picasa
Low Cost Aırlınes
Conseils du Ministere
Tour du monde de Francois et Sylvain
LowCost Airlines
Working Holiday Visa Australie
Absurd Project
Tickets de train et ferry

Samso, retour avant suite

16 juin 2009, Samso, Danemark. Fin d' un cycle _ un an de vadrouille en Europe avec une petite escapade au Maroc; periode importante, de transition, avant le début d' une aventure vers des différences de cultures bien plus radicales, en Asie. Nous sommes ici pour penser la suite du voyage, et surtout travailler dur pour s' en donner les moyens.On m' a souvent dit que quand un cycle aboutissait positivement, le suivant recommencera encore meilleur. C' est donc avec optimisme que je me tiens prêt car les bonnes nouvelles se sont enchaînées depuis que nous avons foulé le sol danois il y a déjà trois semaines, et c' est avec une motivation sans faille que les journées de travail s' enchaînent.

Le coup de poker d' acheter un billet d' avion à la date d' une semaine avant l' arrivée prévue des premiers saisonniers à la ferme fût une de ces lumineuses idées, car ceci nous a permit premièrement de traverser l' Europe à moindre frais ( 60 TTC depuis l' Espagne !), et surtout nous avons eu droit à des privilèges, étant les troisiemes arrivés sur place. Nous avons eu la bonne surprise de pouvoir investir une jolie caravane de fonction moisie gisant dans un coin du terrain, nous procurant le luxe d' un precieux repos bien plus salvateur que la tente igloo sous laquelle nous nous preparions déjà à passer de longues et froides soirées, bercés par le cliquetis de la pluie sur la toile. Les bonnes nouvelles n' arrivent jamais seules?.. Nous sommes allés acheter notre vaisselle pour la saison à l' équivalent de l' Emmaus danois le jour de l' anniversaire de l' employée, et nous sommes repartis avec un plein sacs d' ustensiles plus trois tournées de bières et des chansons à la guitare pour une poignée de couronnes! En plus, nous avons pu commencer à travailler dès le lendemain de notre arrivée, le fermier nous envoyant chez un ami à lui.

Le temps est bien different de l' année précedente: pluie, froid et vent glacial, désagrements en soi, nous condamnants à rester cloîtrés, sont en plus les causes d' un début de saison tardive. Les fraises manquent de soleil, ne mûrissent pas, et il est loin le temps où nous savourions une bière fraîche au soleil couchant après une longue et enrichissante journée à se jeter sur les grappes de fruits rouges ... Mais patience.

Nous sommes d' autant plus prêts car nous avons pu ramener du Maroc des denrées précieuses et onéreuses en ces terres Vikings comme entre autres de la délicieuse huile d' olive pour les vitamines, de l' huile d' argan pour réparer crevasses et mains abimées, des épices pour agrémenter les patates ou les pâtes qui composent la base invariable de l' alimentation du saisonnier à Samso. Une quête reussie grâce à de considérables efforts, à l' aéroport, lorsqu' il fallut enfiler, par 30 degrés en Andalousie, trois pulls et deux pantalons remplis de clefs, de monnaie, de chargeurs de téléphones,de livres, de lampes de poche, déodorants, ....tout ca pour arriver de justesse à la limite de poids de bagages dans les sacs autorisée par la compagnie aerienne, puis ensuite tout devoir quitter et vider pour passer les portiques des détecteurs de métaux devant les yeux éberlués des agents de sécurité. Mais on l' a fait, juste un savon et un gel douche auront été sacrifiés.

Nous sommes donc confortablement installés. L' ambiance cette année paraît pour l' instant plus saine et détendue, il est sûrement encore prématuré de dire qu' elle restera ainsi toute la saison, en tous cas nous sommes prêts!


Publié à 12:48, le 16/06/2009, Pillemark
Mots clefs :
Lien